Motorola gagne un proces contre Apple

, par KiteDroid

La guerre des brevets est de moins en moins favorable à Apple  :
après l’autorisation de vente des Samsung Galaxy Tab en Australie, la firme à la pomme perd cette un procès où elle est accusée de violation de brevets sur la technologie GPRS.

Apple devra donc payer l’utilisation d’un brevet, qui fait maintenant partie des acquisitions de Google.

Le communiqué de presse, après traduction avec Google Translate :

Libertyville, en Illinois, le 9 décembre 2011 - Motorola Mobility Holdings, Inc (NYSE : MMI) (« Mobility de Motorola ») a annoncé aujourd’hui que le tribunal de Mannheim, en Allemagne a statué que Apple (NASDAQ : AAPL) société européenne de vente, basé en Irlande Apple Sales international, est atteinte un des brevets de Motorola Mobility coeur communications cellulaires liés à la technologie de transfert de données par paquets (GPRS) grâce à ses ventes de l’iPhone et les appareils iPad. La Cour fait droit aux demandes Mobility de Motorola pour une injonction et des dommages et intérêts.

"Nous sommes satisfaits de la décision du tribunal. La décision d’aujourd’hui confirme les efforts Mobility de Motorola à faire respecter ses brevets contre la contrefaçon d’Apple ", a déclaré Scott offre, vice-président et conseiller général de Motorola Mobility. "Mobility de Motorola a travaillé dur au cours des années à construire un portefeuille leader de l’industrie de la propriété intellectuelle qui est respectée par l’industrie des télécommunications, et nous sommes fiers de tirer parti de ce portefeuille pour créer des innovations différenciées qui améliorent l’expérience utilisateur. Nous allons continuer à prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger notre propriété intellectuelle, comme le portefeuille de brevets de la Société et des accords de licence avec des sociétés à la fois aux Etats-Unis et dans le monde sont essentiels à notre activité. Nous avons entamé des négociations avec Apple et leur offrant des conditions de licence et des conditions raisonnables depuis 2007, et poursuivrons nos efforts pour résoudre notre différend de brevets mondiaux dès que possible. "