Test du HTC Wildfire

, par KiteDroid

Commercialisé en France en Août 2010, le HTC Wildfire est inspiré du Desire dans son design, tout en ayant des caractéristiques plus modestes qui en font un smartphone de milieu de gamme.

Nous ne nous étendrons pas sur son processeur dont la fréquence un peu faible peu déplaire aux plus exigeants, mais qui est tout de même suffisant pour la grande partie des utilisateurs, notamment ceux qui souhaitent découvrir les smartphones.
Les matériaux utilisés semblent être les mêmes que ceux du Desire, mais il est proposé en différentes couleurs.



- Qualité sonore

- Ecoute

  • avec casque : assez moyen avec les oreillettes fournies, mais bon avec bon avec des oreillettes de qualité
  • haut-parleur : bonne qualité, mais manque de puissance

- Microphone : bon

- Connectivité Réseau

GSM bonne
Wifi très bonne sensibilité
Bluetooth toutes les fonctions sont assurées (échanges de données, connexion auto-radio, ...)

- Ecran

  • Ecran capacitif QVGA (résolution 240 x 320 pixels) : la résolution est un peu faible, le texte des menus est déjà pixelisé.
  • le noir manque de profondeur, il tire sur le gris.
  • moyennement sensible aux traces de doigts.
    Face au Desire, la comparaison est difficile :

- Clavier

  • le clavier virtuel est bien réalisé, il ne lui manque que des touches (gauche, droite) pour se déplacer entre les caractères.
  • un système du type T9 permet proposer des mots et notamment de corriger les éventuelles fautes de frappes sur les touches voisines

- Boutons

  • En façade : 4 sensitifs + trackball optique
  • Latéraux : 2 (son +-)
  • Bouton On/Off en haut
    Il manque un bouton pour l’APN et les boutons sensitifs sont moins agréables à l’usage que des physiques.

- Connexion par câble USB img689|right>
Reconnu sous XP, Vista.
Recharge le téléphone.
Non reconnu comme support de stockage par les autoradio ou chaine hifi ayant un port USB, mais recharge.

- Qualité, finition

  • la finition est très bonne, les jeux sont réduits.
  • Port MicroUSB non protégé
  • Carte MicroSD accessible en retirant la coque, sans être sous la batterie (un mieux par rapport au Desire)

- Photo/Vidéo

  • APN 5 Megapixels avec Flash LED, la qualité des photos est bonne, meilleure que celle du HTC Desire (cf. ci-dessous) ! Surprenant, peut-être que la mise à jour vers Android 2.2 changera la donne et améliorera les photos ternes du Desire.

La galerie photo/vidéo est visuellement réussie (commune à HTC Sense) :
- défilement des photos,
- ou visualisation plein écran.

Comparatif photo :

HTC Wildfire HTC Desire

- GPS
Fix rapide, même en intérieur.

- Batterie
Sans doute le point fort : en usage moyen, il est possible de tenir plusieurs jours. Aucun androidphone ne semble l’égaler pour l’instant

- Interface, logiciels

  • Android 2.1 et HTC Sense : le top sauf qu’il manque les Live Wallpaper.
  • Le processeur est suffisant : pas de lenteur, tout est fluide
  • L’offre logicielle est agréable : réseau sociaux et multimédia sont de la partie avec l’agrégateur HTC Friends (il ne manque que la reconnaissance des visages)
  • Flash Lite est présent : même si ce n’est pas encore la version complète, cela est très appréciable.
  • Fonction point d’accès : le Wildfire se transforme en Hotspot pour partager la connexion

Bilan :
HTC propose un smartphone sous Android accessible en prix qui permet de profiter pleinement des fonctionnalités de l’OS de Google, même s’il ne s’agit pas du dernier cri en matière de composants. Notre seul vrai regret est l’écran dont la résolution est un peu trop faible, mais la compacité du téléphone est elle très appréciable à l’usage. Le Wildfire mérite donc largement les 4 étoiles, voir plus si l’on tient compte de son prix.

Points fort Points à améliorer
Prix Résolution de l’écran
Batterie, autonomie Qualité des oreillettes
Appareil photo Touches tactiles (et non physique)